[ Read Pdf ] Le Gratin des champignons: Portraits mycologiquesAuthor Roland Sabatier – Entrecielos.co

Mais d o vient donc cet attrait presque magique qu exercent les champignons sur l esprit de tant de nos contemporains Pour beaucoup, la gourmandise est le seul moteur de leur curiosit Mais quand on consid re que sur quatre mille esp ces que compte notre flore, il y en a cent de mangeables et vingt dignes d tre mang es, il faut bien qu il y ait autre chose qui nous pousse conna tre et nommer tant de ces v g taux C est que les champignons s entourent d une sorte de myst re que n offrent point les plantes ordinaires Un arbre, une salade, une tulipe, sont tout de suite lisibles et ne nous posent aucune question Mais qu une Pezize s amuse clore dans votre salle de bains, ou que des Coprins soul vent le macadam de votre cour, vous voil bahis, et vous essayez de comprendre Et si vous vous promenez dans les bois, c est tous les pas que vous rencontrez ces silhouettes fugitives et fragiles, de toutes les couleurs, qui vont du minuscule au gigantesque, et vous aurez envie d en savoir un peu davantage Vous ach terez des atlas, vous visiterez des expositions, et vous remplirez votre m moire d images et de tous les noms que vous aurez pu retenir, m me s ils sont tout fait barbares Qu on ait nomm la trompette des morts Craterellus comucopioides , il y a de l abus, comme disait d j Figaro Mais m me cette nomenclature sauvage, et qui le devient de plus en plus avec le temps, a son charme Elle devient comme une s rie de mots de passe entre initi s, et si les cent premiers noms sont difficiles adopter Ensuite, l entra nement aidant, les suivants entrent tout seuls dans le magasin du souvenir Et puis il y a une affaire d esth tique dans l amour de la mycologie Pour le vulgaire, un champignon qu on crase du pied en passant n a aucune importance Mais pour qui sait voir, chacun a sa personnalit , sa ligne, sa couleur, son architecture, et on sent bien qu aucune esp ce n est identique une autre Quand on conna t vraiment une esp ce, qu elle soit rare ou commune, on a le sentiment, si on la rencontre, d avoir affaire avec un ami plus qu avec une connaissance Il semble qu elle a quelque chose nous dire, et ce langage muet est presque un sourire Telle esp ce que vous n aviez vue qu une fois, la voici de nouveau, vous n osiez plus l attendre, et il vous semble qu elle est venue au rendez vous Comme s il y avait entre elle et vous une sorte de connivence Elle prend presque un visage en votre honneur, elle est presque quelqu unLe guide de la flore mycologique le plus savoureux qui soit arbore des habits neufs Avec une rigueur scientifique irr futable, Roland Sabatier croque les champignons, d licieux ou v n neuxNe vous fiez pas l humour de ce livre, ou plut t si fiez vous en toute confiance ses dessins il s agit l d un guide d identification remarquablement document Un ouvrage r alis avec Georges Becker, docteur s sciences, ancien pr sident de la Soci t mycologique de France, devenu un classique depuis sa parution en , et qui fait l objet d une nouvelle ditionLes esp ces les plus r pandues dans nos for ts et nos prairies le gratin y sont caricatur es, comme autant de personnalit s, pour mettre en vidence leurs traits de caract res principaux, sympathiques ou inqui tants, leur habitat, leurs habitudes de vie